Entrer en éducation non-violente, voilà un véritable défi !

Lorsque l'enfant commence à s'opposer à ses parents, à chercher les limites, nous sommes bien souvent mis en difficulté en tant que parents. Alors que tout se passait pour le mieux, nous voilà en train de nous fâcher souvent, de nous surprendre à crier, à punir notre tout petit. Mais que se passe t-il ?

La communication non-violente a pour but d'accompagner nos enfants et de leur transmettre nos valeurs et les règles en étant toujours dans la bienveillance et le respect, pour ne jamais mettre à mal leur estime d'eux-même et leur confiance en soi.

La non-violence, c'est accompagner l'enfant, non pas le dresser, c'est l'écouter, lui permettre d'exprimer ses émotions. C'est lui offrir l'hospitalité permanente de notre écoute et de nos bras prêts à les accueillir tels qu'ils sont, riches de toutes leurs émotions. Mais c'est aussi accueillir nos propres émotions, exprimer nos propres besoins...

Mais voilà, pas facile ! Pas facile parceque nous n'avons pas reçu une telle éducation et qu'il n'est pas simple de sortir du schéma que nous connaissons, que nous avons intégré.

Entrer dans la communication non-violente est une véritable réflexion sur la relation que nous souhaitons avoir avec nos enfants, sur ce que nous voulons leur transmettre.  C'est un cheminement souvent long, parfois difficile tant cela bouscule nos repères. Mais cela vaut grandement le coup, cela facilite le quotidien et fait de nos enfants des êtres respectueux et responsables, pleins de confiance en eux.

 

Ateliers "parler pour que les enfants écoutent, écouter pour que les enfants parlent"

Les ateliers "parler pour que les enfants écoutent, écouter pour que les enfants parlent" sont une "méthode"  qui donne des outils très concrets pour apprendre à se positionner face à son enfant dans le respect et l'écoute.

Ces ateliers, mis en place par Adèle Faber et Elaine Mazlish se font sur 7 séances collectives, à raison d'une séance tous les 15 jours à un mois. Les 6 premières  séances  abordent différentes thématiques :

   

- Aider les enfants aux prises avec leurs sentiments,

- Susciter la coopération,

- Remplacer la punition,

- Encourager l'autonomie,

- Utiliser les compliments et favoriser l'estime de soi,

- Aider les enfants à se dégager des rôles qui les
  empêchent de s'épanouir (étiquettes).

 Voilà 6 objectifs à travailler et à combiner au quotidien. Les ateliers offrent des outils concrets et sont basés sur les échanges des situations vécues au quotidien.

La septième séance est une séance de révision, à distance des 6 premières séances et permet de revenir sur les situations vécues.

Les ateliers sont collectifs, avec 4 à 5 familles maximum qui restent les mêmes sur toute la session, ce qui permet des échanges riches et passionnants.

Un cahier de travail sert de support à la réfléxion.

Tarif des ateliers : 30 euros /séance, engagement nécessaire sur les 7 séances, + 12 euros pour le cahier de travail.

Communication non violente